Dans le rapport 2018 de The Heritage Foundation, qui classe les pays en fonction de leur degré de « liberté économique », l’Afrique subsaharienne demeure globalement la région la moins bien classée.

Globalement, le rapport explique que cette situation est due aux échecs répétés des politiques visant à améliorer le climat des affaires et des investissements et à renforcer la primauté du droit. Les notes sur les droits de propriété, l'efficacité judiciaire, l'intégrité du gouvernement, la santé fiscale et la liberté des affaires sont toutes inférieures aux moyennes mondiales de 10 points ou plus.

Malgré ce sombre tableau, quelques pays africains sortent du lot. Les efforts visant à améliorer la stabilité macroéconomique dans la nation la plus peuplée d'Afrique, le Nigeria, ont été récompensés par un score plus élevé dans l'indice 2018, même si la mise en œuvre de ces réformes a été très lente.

Le présent rapport marque la deuxième année de reprise de la liberté économique du Soudan après des années de conflit social prolongé et de guerre civile, qui ont sapé la confiance des investisseurs. Le secteur pétrolier assure une certaine stabilité économique, mais d'autres secteurs de l'économie sont confrontés à de graves déficiences structurelles et institutionnelles.

Enfin, bien que le Togo ait bénéficié d'une série de réformes économiques au cours des dernières années, son score de liberté économique dans l'indice 2018 a été pénalisé par une dégradation de la situation budgétaire et un affaiblissement de l'efficacité judiciaire.

Fondée en 1973, The Heritage Foundation est un centre de recherche et de formation (Think Tank), dont la mission est de formuler et de promouvoir les politiques publiques conservatrices, fondées sur les principes de la libre d’entreprise, d’un gouvernement limité, de la liberté individuelle, des valeurs américaines traditionnelles, et d’une défense nationale forte. Son approche, même si elle présente une certaine cohérence, semble peu adaptée à l’Afrique, qui a une histoire économique assez différente de celle du reste du monde