Cette disposition a été développée le 2 octobre 2018, à la faveur d’une séance de travail entre le ministre de l’Economie, Jean-Marie Ogandaga et l’ambassadeur du Liban au Gabon, Aline Younes.

Dans le cadre de la visite du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba au Liban, prévue au 1er trimestre de l’année 2019, le ministre de l’Economie, Jean-Marie Ogandaga, a eu, le mardi 2 octobre 2018, une séance de travail préparatoire avec l’ambassadeur du Liban au Gabon, Aline Younes. L'objet de cette rencontre était de faire le tour d’horizon des relations économiques actuelles entre les deux pays mais surtout de scruter les futurs accords économiques qui pourraient être signés.

« Nous avons de très bonnes relations depuis toujours mais on voudrait les renforcer et c’est pour cela qu’on est entrain de mettre en place plusieurs accords. Ces accords portent sur des thèmes d’échanges commerciaux, économiques afin d’accompagner le Gabon dans cette phase très importante de diversification de son économie et, avec le savoir faire et la technicité que le Liban peut offrir durant cette transition », a indiqué Aline Younes.

A l’issue de cette entrevue, un groupe de travail conjoint va être mis en place, aux fins de préparation les dossiers économiques prioritaires qui seront débattus lors du séjour du Chef de l’Etat.

« En tant que ministère centralisateur de l’ensemble des dossiers de coopération qui touchent au domaine économique, il était important que l’on mette en place un mécanisme qui ferrait en sorte que nous puissions avoir une plateforme de travail commune. Nous allons travailler main dans la main et faire en sorte que tous les dossiers d’intérêt commun soient revus et corrigés avec des propositions d’autres axes de coopération », a confié Jean-Marie Ogandaga.

Il convient de souligner que les relations diplomatiques entre le Gabon et le Pays du Cèdre ont été établies en 1991.