Le 19 septembre dernier, à Yaoundé au Cameroun, le gabonais, Giscard Lilian Ogoula a pris ses fonctions en tant que secrétaire général de l’Union des conseils des chargeurs africains (UCCA).

Pour la première fois, depuis la création de l’Union des conseils des chargeurs africains (UCCA) en 1977, un pays de l’Afrique centrale la dirigera. Il s’agit du Gabon, en la personne de Giscard Lilian Ogoula, cadre au Conseil gabonais de chargeurs. Celui-ci a pris ses fonctions, le 19 septembre dernier, lors d’une cérémonie organisé à Yaoundé au Cameroun. Quelques mois après son élection, lors de la 11eme session de l’assemblée générale ordinaire de l’UCCA, qui s’est tenu en février dernier.

Un défi pour Giscard Lilian Ogoula qui n’attend pas dormir sur ces lauriers

« L’UCCA est une grande famille qui a d’énormes chantiers. C’est un honneur pour moi d’être installé au poste de secrétaire général de cette organisation. Je maitrise toutes les attentes et les défis qui pèsent et qui devront être pris par le secrétaire général. J’en mesure l’importance et je ne manquerai pas de m’atteler avec la dernière énergie pour faire évoluer notre organisation », a-t-il confié au cours de la cérémonie.

Dans les premières heures de son mandat qui durera 4 ans, Lilian Ogoula compte en premier s’attaquer à la continuité de la mise en œuvre du plan stratégique 2015-2020 de l’Union, entamé par son prédécesseur et sur sa stratégie pour rehausser l’image de l’organisation.

Notons que, l’UCCA regroupe 19 membres de l’Afrique de l’ouest et de l’Afrique centrale. Elle œuvre dans le domaine de la facilitation, de la simplification des formalités administratives, portuaires et douanières, dans la rationalisation de la desserte maritime vers les pays africains. Elle œuvre également dans l’assistance des opérateurs économiques.