Le jardin botanique de Libreville sert de cadre au salon international du bois de l’Afrique centrale et de l’ouest (Gabon woodshow), qui se tiend depuis le 20 et ce, jusqu'à ce 22 juin courant. Cette rencontre constitue un cadre idéal d’échanges, d'innovation pour la transformation et le développement du secteur bois dans la région et du marché sous régional.

Le Gabon ne ménage aucun effort pour faire son entrée dans le giron des leaders mondiaux du secteur foret-bois à l’horizon 2025. C’est dans ce cadre que le pays abrite le premier salon international de bois d’Afrique centrale et de l’ouest du 20 au 22 juin courant, sous le thème, « le développement d’une industrie africaine de transformation du bois rentable, libre de déchets, économe en carbone et socialement inclusive ». Cette rencontre est dédiée à l’innovation et au développement de la filière bois en Afrique et du développement du marché régional.

Plus de 75 exposants venant de 30 pays du continent et d’ailleurs sont présent à cet rendez-vous qui se veut un cadre dédié aux rencontres entre investisseurs et partenaires du secteur bois dans l’optique, d’examiner et de voir le potentiel du secteur bois dans la sous-région d’Afrique. Il permettra également de réfléchir sur des idées innovantes avec pour objectif, d'accroitre la portée et la qualité des activités de cette filière. A cette occasion, un peu plus de 5000 visiteurs sont attendus 

Pour Ali Bongo Ondimba, président de la République gabonaise, "ce salon est une vitrine pour le Gabon et pour l’Afrique témoignant ainsi, d’une dynamique d’industrialisation de la filière forestière, en particulier, dans la sous-région de l’Afrique centrale où ce secteur a connu une évolution importante ces dernières années. Mais aussi, la consécration des efforts que le Gabon n’a eu de cesse de consentir pour valoriser ses ressources forestières".

En termes de résultats, entre 2010 et 2017, un volume de bois transformé de 280000 m3 avec 622 000 m3 de produits transformé exportés vers l’Asie, l’Europe et le Moyen Orient. Cette performance a également été accompagnée par la création de 10000 emplois  ces dernières années dans ce secteur.