En présence du Premier ministre, Emmanuel Issozet Ngondet, et de plusieurs membres du gouvernement gabonais, les 47 nouveaux entrepreneurs lauréats de la deuxième édition du Concours national de plan d’affaires - grand prix de l’excellence 2018 (CNPA), ont été primés, ce 15 avril 2018, au terme d’un challenge qui a vu la participation de 482 candidats, après 10 mois de compétition. 

Organisé sous l’égide du ministère de la Promotion des investissements privés, de l’Entreprenariat national des PME, et piloté par l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), le CNPA a permis de former les candidats cette année, sur un certain nombre de secteurs jugés stratégiques.

Il s’agit entre autres de : l’élaboration de business plan, la prise de parole à l’élaboration d’un modèle économique viable, la réalisation d’étude de marché fiable et la réalisation d’un financier complet dans la perspectives d’une présentation à des investisseurs potentiels. Les formations quant à elles ont été assurées avec l’appui des incubateurs, JA Gabon et Ogooué-Lab, ainsi qu’avec ATACE-Handi, une association spécialisée dans la formation et l’accompagnement spécifique des entrepreneurs vivant avec un handicap.

La singularité de cette édition 2018 aura été la participation de personnes vivant avec un handicap. Cela, dans le but contribuer à la lutte contre l’exclusion sociale en offrant les mêmes chances de réussite à tous les postulants. Le jury composé de 15 membres était composé d’experts en marketing et communication, banque d’investissement, en informatique, management et stratégie, agronomie, gestion de projets, finances et comptabilité et en accompagnement de start-ups.

Outre des lauriers remis en termes des dizaines de millions empochés, la promotion 2018 bénéficiera également d’un accompagnement post-compétition pour permettre aux nouveaux entrepreneurs de gérer leur intégration commerciale via, un compte bancaire et renforcer leur capacité de gestion des entreprises. Pour votre gouverne, le Concours national de plan d’affaires a été initié par le président de la République, Ali Bongo Ondimba en 2014. Il vise la promotion de l’entreprenariat chez les jeunes et les femmes.