Le constat est du tableau de bord de l’économie 2017, publié par la Direction générale de l’Economie et de la politique fiscale.  

La morosité de l’activité du secteur BTP observée depuis le début de l’année 2017 s’est poursuivie durant le quatrième trimestre, avec une chute de 26,3% de la production totale vendue à 175,2 milliards de FCFA. Cette baisse a été accentuée dans le segment bâtiment et génie-civil du fait, entre autres, de l’arrêt de la plupart des chantiers de construction et de la réduction des commandes publiques liée à la crise économique. 

Dans ces conditions, on a enregistré la fermeture de certaines entreprises, la mise en chômage technique et le licenciement du personnel, entrainant une réduction des effectifs du secteur de 23,4% à 2 301 agents en 2017 contre 3005 en 2016. En recul de 3,6%, la masse salariale a suivi la même tendance pour se chiffrer à 25,5 milliards de FCFA.