Denise Mekam’ne, ministre de la Santé a récemment a récemment devisé avec le chef de mission de la SPHERA au Gabon, au sujet de l’ouverture prochaine du Centre hospitalier universitaire, fondation Jeanne Ebori, très attendu pour le suivi des mères et des enfants.

Le CHU fondation Jeanne Ebori ouvrira bientôt ces portes. C’est ce qui ressort d’une séance de travail entre le ministre de la Santé, Denise Mekam’ne et les responsables, de SPHERA global health care, organisation espagnole, en charge de la gestion de la structure sanitaire. En effet, cette réunion a servi de cadre aux deux parties pour tabler sur le budget de fonctionnement 2018 de la structure, le personnel et sur le programme d’activités, prévu pour démarrer, dès le début du mois d’octobre.

A la vue de l’urgence de la mise en fonction de cette unité sanitaire, très attendue par de nombreuses familles gabonaises, Denise Mekam’ne a, aussi, au cours de cette réunion, insisté sur le respect des engagements pris entre les deux partis et sur le respect du chronogramme d’activités fixé par SPHERA, en adéquation avec le contrat signé avec le gouvernement gabonais.

La structure devant prendre pied petit à petit, seulement certains services seront opérationnels à l’ouverture. Il s’agit notamment des urgences pédiatriques, du laboratoire, de la gynécologie, de la pharmacie, les services accouchement, hospitalisation et néonatalogie.

Il faut souligner, qu'il y a bientôt deux ans, le gouvernement gabonais avait déjà annoncé une ‘’ouverture prochaine’’ du centre hospitalier mère-enfant. Un édifice qu’Ali Bongo lui-même avait réceptionné des mains du groupe Vamed, maitre d’œuvre de la structure sanitaire, en juin 2016, en vue accroître, l’offre de santé au Gabon, dès janvier 2017.

La structure sanitaire s’étend sur un espace de 1500 m2 avec plus de 276 lits d’hospitalisation. Elle comporte une pharmacie, des salles de formation, des urgences, une cuisine, un restaurant, 3 blocs opératoires, une salle de réveil, une buanderie, des salles d’accouchement, des services techniques et de maintenance, une maternité dont la capacité est de 50 lits.