Le 10 septembre dernier à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, le Directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), Renaud Allogo Akoué, a procédé à l’installation de la nouvelle Déléguée provinciale de cette structure, Bertille Andeme Obiang, épouse Moukagha,

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du ministre délégué à la Protection sociale et à la Solidarité nationale, Jonathan Ndoutoume Ngome. A la faveur de cette installation Renaud Allogo Akoué n’a pas manqué de prodiguer quelques conseils d’usage à la nouvelle promue. «Vous avez sur le terrain et dans tous les départements du Woleu-Ntem, la lourde mission de protection des populations. Vous aurez en charge les questions de maladie, de protection sociale, de garantie sociale et de lutte contre la pauvreté; vous devez les mettre en œuvre selon la volonté du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba», a déclaré M. Renaud Allogo Akoué, avant de procéder au geste symbolique d’installation.

Mais avant lui, le délégué provincial de la CNAMGS sortant, Noël Mbadinga, a remercié son ancien personnel pour la collaboration franche et effective dont il a fait montre durant les trois années passées à la tête de la délégation provinciale, tout en l’exhortant à faire de même avec son successeur.

Pour sa part, la nouvelle déléguée provinciale de la CNAMGS, Bertille Andeme Obiang, a d’abord remercié tous ceux qui ont contribué à sa nomination, dont les plus hautes autorités nationales, en tête desquelles le président Ali Bongo Ondimba, qui a décidé de faire de la femme un vecteur très important dans la politique de développement du pays. Elle a ensuite assuré ses promoteurs de sa loyauté et son entier dévouement.

S’adressant enfin à ses collaborateurs, Bertille Andeme Obiang leur a rappelé qu’ils sont tous ensemble au cœur d’un secteur sensible et essentiel du dispositif social de la politique du président de la République ; et que leur mission consistera à se mettre à la disposition de tous les Gabonais sans exception. «Nos prestations doivent être revêtues du sceau de la qualité d’une structure professionnelle. Je compte sur vous pour ensemble mener à bien cette noble et exaltante mission», a-t-elle conclu.

Pour votre gouverne, la CNAMGS a, entre autres missions d’améliorer de l’accès aux soins de santé aux populations, de contribuer à l’amélioration de l’offre de soins, ainsi que de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.