C’est l’une des mesures prises par le Conseil des ministres en date du 21 juin courant en vue de faire face à la crise qui secoue l’économie nationale.

Suite à la volonté des autorités gabonaises de maitriser les dépenses publiques le conseil des ministres du 21 juin courant, a annoncé de nombreuses mesures. Parmi elles, la réduction des effectifs du cabinet du président de la République, la taille du gouvernement Issoze Ngondet III, composé actuellement de 41 membres et des effectifs du cabinet du premier ministre, des cabinets ministériels, du secrétariat général du gouvernement, les autres institutions et autorités administratives indépendantes, avec des décotes sur les rémunérations.

En effet, il a été annoncé, une application avec effet immédiat d’une décote de 15% de traitement de l’ensemble des institutionnels et autres autorités administratives ; Une décote de 10% sur les rémunérations des cabinets ; Une décote de 5% sur les autres fonctions administratives. L’on s’attend donc, dans les prochains jours, à une réduction de la taille du gouvernement, et donc, à un remaniement ministériel qui verra certainement de nombreux ministère se noyer dans d’autres et la disparation de d’autres.