Malgré son rang de premier dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et 80e mondial sur 105 pays étudiés, le passeport gabonais n’ouvre que peu de portes à ceux qui en sont détenteurs. 

Selon le classement des passeports les plus puissants du monde en 2018 de Henly & partners, le passeport gabonais permet de voyager dans 55 pays sans visa, un visa à l’arrivée dans 30 pays et une obligation de visa vers 142 pays. Il partage cette place avec le Mali et le Bhoutan. Il se situe devant le Rwanda, l’Angola, Madagascar, le Cameroun, les deux Congo, le Nigéria et la Guinée équatorial. Et derrière, le Kenya, la Benin, le Mali, le Burkina et la Guinée-Bissau.

Notons qu’en Afrique, le passeport le plus puissant est celui des Seychelles qui se classe 24e  au plan mondial et donne accès à 151 pays. Ce passeport est suivi des Mauriciens à la 28e place et celui des Africains du sud à la 50e, qui donnent respectivement accès à 145 et 102 pays. La Somalie, dernier pays africain, occupe la 100e place devant la Syrie, l’Iraq et l’Afghanistan qui clôturent le classement. Notons que l’indice des restrictions de visa Henley & Partners est un classement mondial des pays en fonction de la liberté de voyage dont jouissent leurs citoyens.