A l'invitation du consul honoraire du Gabon en Normandie, une délégation conduite par l'ambassadeur, Flavien Enongoue a effectué les une mission de prospection économique à Rouen, en Normandie, les 6 et 7 février 2018.

La délégation qui comprenait également le Consul général Jean-Louis Kombila, les conseillers économique, académique et en communication, ainsi qu’une représentante du CGC, a été reçue par le consul honoraire du Gabon en Normandie, René Crevel.

Cette visite a été ponctuée par la visite de plusieurs institutions et administrations, dont notamment, la Chambre des métiers et de l'artisanat de la Seine Maritime, la Chambre de commerce et de l'industrie de Normandie, l'Union portuaire de Rouen (UPR), la mairie de Rouen et enfin, la préfecture de Normandie.

A l’étape de  la Chambre des métiers et de l'artisanat de la Seine Maritime, son président Christophe Dore, a fait une présentation des 250 corps de métiers représentatifs du savoir-faire de la localité que dispose cette institution, et du Centre de formation et d'apprentissage Simone Veil, d'une capacité de 350 places. 

Durant les échanges les hôtes de la délégation gabonaise se sont dits disposés à nouer des partenariats, en vue d’accueillir des stagiaires gabonais en formation, ou en apprentissage et à accompagner le Gabon dans le projet de création d'une Chambre similaire.

Au niveau de la Chambre de commerce et de l'industrie de Normandie, il a également été question de la mise en place de partenariats. En outre, les responsables de cette institution ont ainsi proposé à la délégation gabonaise, l'organisation à Rouen d'un atelier sur les opportunités d'investissement au Gabon, à l'attention des membres du Club Afrique de ladite Chambre. A la suite dudit atelier, une visite collective au Gabon des opérateurs économiques intéressés pourrait être envisagée.

A l'Union portuaire de Rouen (UPR), la délégation gabonaise a eu l'opportunité de visiter les structures de cette entité, parmi lesquelles, le Centre de formation des métiers portuaires qui forme les cadres de niveau moyen (Bac+2) et des agents dans le domaine des activités portuaires. 

Pour la bonne gouverne, l’l'UPR est déjà mandataire du Conseil gabonais de chargeurs (CGC). Son président, Philippe Dehays, a saisi cette opportunité pour échanger avec la quinzaine d'opérateurs économiques, dont Nicolas Occis, Directeur général du Port autonome de Rouen. Il s’est en outre félicité de la longue et bonne coopération avec le Port d'Owendo. Dans cet élan de coopération, la délégation a été informée de l'organisation à Libreville, début mars, d'une rencontre économique conjointement avec le CGC et l'OPRAG.

A l’étape de la mairie de Rouen, la séance de travail a porté sur la possibilité d'un partenariat culturel avec l'ambassade, en particulier entre la bibliothèque de l'Ogooué et la grande bibliothèque municipale de Rouen. La possibilité de la participation du Gabon à une semaine culturelle a également été évoquée.

A la préfecture de Normandie, l'ambassadeur et le consul général se sont longuement entretenus avec la préfète de Normandie, Fabienne Buccio. Au cours de leurs échanges, il a été de la mise en place d’appui de l'administration pour faciliter la mise en place des échanges et des partenariats. 

Par ailleurs, l'ambassadeur et la Préfète se sont félicités du civisme de la communauté gabonaise établie en Normandie. Celle-ci est évaluée à près de 500 compatriotes, dont la moitié en Seine-Maritime, et constituée essentiellement d'étudiants.