Au cours d’une réunion tenue avec le ministre du pétrole, Pascal Houangni Ambourouet, le 20 novembre dernier, venu leur annoncer la fin de sa médiation dans la crise qui sévi à total, l’ONEP a brandi, une nouvelle menace de grève.

Les prix du pétrole sont remontés ce lundi 12 novembre 2018, en cours d'échanges européens, après leur plongeon de la semaine dernière, soutenus par les promesses de baisse de production de l'Arabie saoudite.

Le 18 octobre dernier, le ministre de l’Economie, Jean Marie Ogandaga et celui de du Pétrole et des hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouet ont procédé à la présentation du premier draft, du code des hydrocarbures.

Vivo Energy vient d'annoncer avoir conclu un accord avec Engen Holding pour s'étendre dans neuf pays africains. D'un montant de 256 millions de dollars soit près de 143,84 milliards de francs CFA, cet accord permet à la société exploitant la marque Shell, d'acquérir près de 300 stations-services de Engen sur le continent en contrepartie d'une ouverture dans son capital.

Le tribunal de première instance de Port-Gentil vient de se prononcer dans l’affaire opposant, Total Gabon et l’ONEP. 

C’est ce qu’indique la cartographie des principaux acteurs pétroliers du pays.

Dans un communiqué signé le 19 juillet et adressé aux employés de total Gabon, en grève depuis le 9 juillet dernier, l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) annonce la suspension de mouvement dans l’attente d’une réponse concrète de leur employeur.

Dans l’optique de trouver des solutions à la crise qui sévit à total Gabon, le ministre du pétrole, Pascal Houagni Ambourouet, a rencontré, le week-end dernier à Port-Gentil, les parties concernées par celle-ci. Cependant, toujours pas de solutions en vue.

Cette décision a été prise après avoir subventionné le pétrole lampant à hauteur de 5 milliards de francs CFA, en 2017.

Dans une correspondance adressée au ministre du Travail, Arnaud Engandji, les employés de total Gabon, par l’ONEP, accusent leur employeur d’entraver leur droit de grève, en remplaçant le personnel gréviste par celui d’entreprises extérieures.

Le pays, avec 198 000 barils par jour arrive au huitième rang des pays africain producteur de pétrole