Cette ambition est portée par les excellents résultats enregistrés dans ce secteur, ces deux dernières années par le pays.

L’annonce a été faite par le ministre des Mines, Christian Magnagna à la faveur d’un entretien accordé à la presse locale le 08 janvier 2018.

Une performance due à la bonne tenue de l’industrie sidérurgique mondiale dont, la production d’acier au carbone, ainsi qu’à la politique mise en place par le directoire. 

C’était à la faveur d’une audience accordée par le ministre des Mines, Christian Magnagna au représentant-résident de cette institution en République gabonaise. 

Son adhésion a été actée ce 14 décembre 2017, à Brisbane en Australie. 

Dans le cadre de son adhésion au processus de Kimberley, une délégation d’experts du ministère des Mines séjourne actuellement à Brisbane en Australie. 

En vigueur depuis 2014, ce nouvel instrument a connu les derniers réglages à la faveur d’un conseil interministériel avant sa présentation au Conseil des ministres. 

Après sept ans d’exploitation du gisement aurifère de Bakoudou, l’entreprise  Ressources Golden Gram Gabon, filiale du groupe marocain Managem, s’en va du Gabon. 

Une situation qui devrait conforter les autorités dans la mise en œuvre du Plan de relance de l’économie.

Le gouvernement gabonais vient de mettre la dernière main sur les déclinaisons de ce document qui devrait désormais régir l’univers minier du pays. 

La mise en œuvre de cette nouvelle donne a conduit le ministre des Mines, Christian Magnagna et ses et ses collègues de la Santé, Denise Mekam’ne et déléguée à l’Economie, Edwige Betha, le 11 octobre 2017, sur le site Mboumi-Est d’Alpha Century Mining, dans le Moyen-Ogooué à Ndjolé.