Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la vulgarisation de ses activités.

Dans le cadre de ses activités, la Confédération gabonaise pour la sécurité des usagers de l’électricité (CONSUELEC) vient de lancer une campagne d’informations sur l’usage de l’énergie électrique à Libreville et ses environs.

Plusieurs objectifs sont poursuivis à travers cette campagne : soumettre les établissements au contrôle de conformité des installations, des matériels et équipements électriques ; vulgariser le cadre réglementaire du contrôle des installations et des équipements électriques, en faisant remplir un formulaire séance tenante à chaque établissement.

Cette action fait suite à l’inquiétant taux d’accidents d’origine électrique observés au Gabon. En effet, près de « 90% des consommateurs sont victimes des détériorations d’appareils électriques ; 40 maisons en moyennes sont incendiées par mois ; 6 personnes en moyenne décèdent par mois suite aux électrocutions ; les installations électriques sont réalisées de manière anarchiques sur l’ensemble du territoire national ; le marché est inondé d’appareils et équipements contrefaits et (…) n’importe qui s’improvise électricien », a recensé le président du CONSUELEC, Arthur Daussy, lors du point de presse en prélude au lancement de la campagne.

Pendant une vingtaine de jours, les agents de la CONSUELEC vont rencontrer les responsables des différents commerces de la capitale gabonaise, ainsi que ceux des communes d’Owendo et d’Akanda. Sous tutelle du ministère de l’Energie, la CONSUELEC a entre autres objectifs, de réduire le nombre de sinistres sur les installations électriques dans les bâtiments, en milieu industriel et sur les réseaux électriques basse et moyenne tension du Gabon.