La mise en marche de processus a été actée par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, le 16 février 2018 à Kango, localité située à une centaine de kilomètres de Libreville.

Les villages de l’axe Kango - Bifoun situées de 74 kilomètres sont désormais éclairés au courant électrique. C’est le président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui a enclenché le processus de mise en route de cette révolution énergétique. Ce sont au total, 28 villages soit près de 8 000 habitants qui sont concernés.

« C’est tout simplement la parole donnée vis-à-vis des populations qui m’avaient reçu il y a quelques temps et qui m’avaient exprimé leurs besoins. Donc la leçon du jour c’est : il faut écouter sa population, il faut écouter son peuple. Et je remercie les populations d’avoir été patientes.», a déclaré le chef de l’Etat.

Pour marquer ce moment important, Ali bongo Ondimba s’est ensuite rendu dans plusieurs villages, à savoir : Kafele 1, Ayeme Bokoué, Ekouk et Darlo où il a procédé à la vérification de la desserte en électricité, ainsi qu’à la mise en marche des transformateurs abaisseurs de tension, permettant l’alimentation en courant électrique de chaque village.

Fruit d’un partenariat public-privé entre l’Etat gabonais et le groupe Gabon Spécial Economic Zone (GSEZ - Olam), ce projet cadre avec la volonté du Président de la République d’améliorer les conditions de vie de ses concitoyens, conformément à son discours à la Nation du 31 décembre dernier et au Plan stratégique Gabon émergent (PSGE).

Après l’électrification de l’axe Kango - Bifoun, la seconde phase de ce programme concernera les villages situés entre Bifoun et Lambaréné. A long terme, il s’étendra sur toute l’étendue du territoire national permettant ainsi le développement industriel de notre pays et la création d’emplois dans l’arrière-pays.