Pour répondre à la problématique de desserte en eau dans la ville de Ndendé, le ministre de l’Eau, Eyogo Edzang, a inauguré un château d’eau d’une capacité globale de 360m3, le 3 janvier dernier. 

Le 3 janvier 2018, le ministre de l’Eau, Patrick Eyogo Edzang a inauguré à Ndendé, en présence de son collègue Yves Fernand Manfoumbi, ministre de l’Agriculture et natif de la localité, un château d’eau d’une capacité globale de 360 mètres cubes et qui servira à l’alimentation de certains quartiers tels que, Mindanda, Mabala, Centre-ville, TP, Lac-bleu... Un véritable soulagement pour les populations confrontées jusque-là, à une diminution du débit d’eau voire à sa disparition dans certains domiciles. 

« L’ouvrage que vous inaugurez aujourd’hui, monsieur le ministre était attendu par les populations et les autorités de la ville afin de palier à la difficulté et à la faible capacité de l’ancien château d’eau. Le dernier ne répondait plus aux besoins d’une commune en plein essor qui a presque doublé sa population depuis la création du premier château », a déclaré Maïté Mapangou, maire de Ndendé.

Pour Eyogo Edzang, ministre de l’Eau, ces travaux, entièrement financés par l’Etat gabonais, entrent dans la concrétisation de la vision d’accès à l’eau pour tous à l’horizon 2025, voulue par le chef de l’Etat.

Soulignons que les travaux effectués correspondent à la pose de 10 kilomètres de de canalisation et d’un château d’eau d’une capacité globale de distribution et de stockage d’eau de 360 mètres cubes.

Notons aussi qu’en plus des travaux pour l’adduction d’eau, des travaux en électricité ont aussi été effectués. Parmi les installations faites dans ce cadre, 250 poteaux électriques ont été posé avec 17 000 mètres de câbles BT 3 fois 70 qui serviront pour l’éclairage public de la ville.