La capitale gabonaise, Libreville abrite, du 19 au 20 septembre 2018, la deuxième édition du forum national sur la gouvernance internet. Au programme, édifier les uns et les autres sur les atouts de la diversification économique avec internet.

C’est sous le thème, « internet, un des atouts de la diversification de l’économie gabonaise », qu’a débuté la deuxième édition du forum sur la gouvernance internet, sous le patronage du ministère de l’Economie numérique, en collaboration avec l’Union internationale des télécommunications (UIT). 

Au programme au cours de ces deux journées, une formation sur le thème « l’entrepreneuriat numérique » et des panels, pour « mieux appréhender le cadre institutionnel et règlementaire au Gabon, la cyber sécurité et lutte contre la cybercriminalité et comment faire de l’internet une source de création de la valeur ». Le but de cette initiative est d’utiliser internet dans la création des richesses, la transmission des connaissances et des savoirs, la formation en vue de tirer le plus grand profit de toutes les potentialités qu’offrent internet.

Prennent part à ce forum, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF), la Société du patrimoine des infrastructures numériques (SPIN), e-Gabon, la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), l’Union africaine, la Banque mondiale, le Forum Africain sur la Gouvernance de l’Internet (AFIGF) et Union internationale des télécommunications (UIT).

Il est à noter que, ce forum national est une recommandation de l’Union africaine, dans l’optique de préparer la Semaine africaine des technologies de l’information et de la communication (SATIC).