Le fournisseur d’accès internet continue le déploiement de sa fibre optique FTTH en introduisant de nouveaux débits à partir de 25 000F FCFA. 

« Profitez désormais de la fibre optique à partir de 25 000Fcfa/mois ». L’annonce est de Gabon Telecom qui met en avant sa volonté de rendre la « fibre optique accessible à tous ». Numéro un dans ce domaine au Gabon, selon l’Agence de régulation des télécommunications et de la poste (ARCEP), l’entreprise, qui s’est érigée comme leader dans le lancement de cette technologie promet d’offrir à sa clientèle une facilité d’accès à internet avec un très haut débit à des prix défiant toute concurrence.

L’annonce a été faite à quelques heures du lancement de CanalBox par Group Vivendi Africa (GVA) et d’aucuns y ont vu une sorte de préservation d’une intensité concurrentielle dans le secteur. « Cette saine concurrence est une bonne chose pour le dynamisme de l’économie numérique au Gabon », a d’ailleurs déclaré Serge Essonghe, secrétaire exécutif de l’ARCEP.

Le fournisseur d’accès internet (FAI) procède donc à une baisse de ses coûts d’accès à la FTTH en partant de 75 000 FCFA les 50 mégas pour introduire trois nouveaux débits de 10, 20 et 30 mégas à partir de 25 000 FCFA. C’est la formule « Gamme fibre jet », qui répond  à l’offre triple play donnant ainsi accès à Internet gratuit illimité, des appels gratuits vers les téléphones fixes au Gabon et la possibilité de regarder des films gratuitement à partir de Play VOD. 

En début octobre, dans le cadre d’une promotion, Gabon télécom avait baissé ses tarifs de 50% en permettant aux abonnés de souscrire à un abonnement ADSL de 10 Mbps à 32 500 FCFA au lieu de 65 000 FCFA.

Pour Gabon Telecom, cela traduit sa volonté à rendre son service plus abordable et accessible au plus grand nombre de la population gabonaise. « En rendant la fibre optique de plus en plus accessible à une large frange de la population, Gabon Telecom est déterminée à faire de la Fibre optique son offre Internet de base », explique son directeur général Abderrahim Koumaa. 

Un objectif qui intègre la vision numérique du Gabon. Le pays souhaite se positionner comme le hub numérique régional en Afrique centrale. « Notre défi est de connecter 100 000 nouveaux foyers à internet haut débit d’ici 2019 », avait en effet déclaré le ministre de l’Economie numérique à l’occasion du lancement de CanalBox.