Dénommée Scientia, elle a été présentée vendredi dernier par le startupper Claude Edouard Oussou, en présence du ministre en charge de l’Economie numérique et du Commerce et des PME.

C’est la nouvelle trouvaille de Claude Edouard Ossou. Et elle a été conçue pour les parents d’élèves. Cette plate-forme web, accessible depuis n’importe quel appareil connecté ou non à l’internet, donne la possibilité aux parents de suivre en temps réel la scolarité de leurs enfants. Elle va également permettre aux enseignants de disposer d’informations objectives sur les apprenants grâce au suivi pluriannuel. Et les chefs d’établissements pourront eux aussi piloter la gestion numérique de la scolarité. Accessible depuis un smartphone ou un ordinateur à travers le lien www.scientia.me (ou en saisissant le numéro de téléphone et un mot de passe), l’application téléphonique « Scintia » se présente donc comme un outil idéal pour optimiser le suivi de l’évolution scolaire des jeunes élèves.

D’après Edouard Claude Oussou, lauréat startupper 2016, «Scientia commence depuis la maternelle et va jusqu’au lycée. Il permet aux parents de suivre en temps réel ce que font les enfants à l’école. Les parents n’ont pas forcément besoin de se connecter à internet, parce qu’ils reçoivent depuis leurs téléphones mobiles des alertes par SMS sur les notes que l’enfant a reçues, les cours suivis et les dates des prochains devoirs ». Il a par ailleurs indiqué que son équipe et lui vont se rapprocher du  gouvernement et des établissements privés afin que l’on s’approprie cette solution idéale dans « la lutte contre l’échec scolaire ».

Le ministre de l’Economie numérique a exprimé son enthousiasme pour cette initiative. « Nous constatons avec enthousiasme comment le numérique, par-delà la simple communication téléphonique, peut aider à régler les vraies problématiques auxquelles nous sommes confrontées », a-t-il déclaré. « Nous encouragerons ces jeunes à aller de l’avant pour que nous puissions effectivement changer de modèle. Aller vers un modèle plus performant », a conclu Alain Claude Bilie By Nze.