Les dirigeants de cette entreprise ont évoqué avec Alain-Claude Bilie-By-Nze les difficultés auxquelles elle fait face depuis quelques temps. 

Le fournisseur d’accès internet continue le déploiement de sa fibre optique FTTH en introduisant de nouveaux débits à partir de 25 000F FCFA. 

En réunion à Libreville depuis le 16 octobre, le sous-comité Opération et maintenance (O&M) du consortium Africa coast to Europe (ACE) prépare entre autre, son budget 2018 avec en ligne de mire, la réduction des coûts de connexion internet.

Ces indications ont déclinées à l’occasion de la première campagne institutionnelle de l’entreprise organisée, le 12 octobre 2017, à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Une étude montre que ces pertes ont été enregistrées sur la période 2015-2017 au cours de laquelle une douzaine de pays du continent ont suspendu l’accès à l’internet pour des raisons socio-politiques. 

Les résultats d’une étude menée par un laboratoire américain classent le pays dernier en termes de débit de téléchargement des données sur internet. L’étude est néanmoins contestée par d’autres institutions et des utilisateurs. 

Il prévoit l’utilisation des infrastructures de transport d’énergie électrique pour raccorder directement les usagers à l’internet très haut débit par fibre optique aérienne.

Ce classement est le résultat des efforts fournis par les autorités ces dernières années, en vue de développer ce secteur.

La filiale gabonaise de la compagnie de téléphonie mobile Bintel Ltd, Usan Gabon, serrait en proie à de fortes tensions de trésorerie. Depuis fin 2016, la situation de l’opérateur de téléphonie mobile, Azur Gabon est préoccupante.

Cette ambition va se réaliser dans le cadre de l’Alliance Smart Africa, à laquelle font partie les deux pays.

Dénommé « Play VOD », ce nouveau service permet aux clients de Gabon Télécom de regarder et télécharger des films, séries et dessins animés, à partir d’une base de données en ligne.