Une nouvelle émission de bons du Trésor assimilables sera effectuée mercredi 19 juillet, une semaine après celle qui a connu un taux de couverture de 73,33%.

La frénésie des autorités gabonaises sur le marché financier de la BEAC n’en finit plus. La Direction générale de la comptabilité publique et du trésor (DGCPT) annonce qu’elle effectuera, mercredi 19 juillet 2017, à une émission de bons du Trésor assimilables sur le marché financier de la Banque des Etats de l’Afrique centrale.

A travers cette émission, le gouvernement va tenter de lever 10 milliards FCFA, avec une échéance au 19 janvier 2018, soit 22 semaines. Les intérêts sont précomptés sur la valeur nominale des bons et les souscriptions se font auprès des 13 banques de la CEMAC agréées par le ministère de l’Economie comme spécialistes en valeurs du Trésor.

Cette opération intervient une semaine exactement après celle du 12 juillet, qui avait permis au gouvernement gabonais de récolter 5,5 milliards FCFA sur les 7,5 milliards FCFA sollicités, soit une couverture de 73,33%, pour un montant rémunéré à un taux maximum de 6%, échéance au 12 janvier 2018. Selon les informations du ministère de l’Economie, les 5,5 milliards ont été souscrits par deux spécialistes en valeurs du Trésor.

Depuis le début de l’année, et particulièrement ces trois derniers mois, le Gabon ne cesse d’émettre des bons du Trésor assimilables à la BEAC, avec des résultats parfois mitigés. Le pays sollicite régulièrement ce marché pour faire face aux tensions de trésorerie que subissent les caisses de l’Etat, englué pour le moment dans une forte crise manifestée par l’insuffisance des liquidités.