Emmanuel Issoze Ngondet a discuté avec les dirigeants du fonds sur les potentiels investissements en vue de relancer l’économie gabonaise. 

Le chef du gouvernement gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet, a reçu jeudi 7 décembre 2017, une délégation d’experts du Fonds islamique, conduite par le directeur général de l’OPRAG Sayid Abeloko, représentant le conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon. 

Le directeur de la zone francophone du Fonds islamique, Boubkeur Ajdir est venu présenter les conclusions des travaux du séminaire de formation sur  « les finances islamiques » qui s’est déroulé le 4 et 5 décembre, en perspectives des  recherches de financements afin de contribuer à  relancer l’économie gabonaise. 

Ces experts ont indiqué au Premier Ministre leur volonté d’accompagner le gouvernement dans ses réformes en cours pour assainir les finances publiques, doper la croissance et restaurer la confiance des bailleurs de fonds. 

Après s’être félicité du séjour des experts islamiques en terre gabonaise, le Premier ministre a indiqué que le gouvernement attend beaucoup des investissements directs étrangers (IDE), pour accroître ses ressources, afin de répondre aux attentes des populations.