Cette disposition rentre dans le cadre des réformes préconisées par le nouveau le patron de ce département ministériel, Jean-Fidèle Otandault. 

Afin de disposer de données fiables concernant la situation de son département ministériel et l’état des finances publiques en général, Jean-Fidèle Otandault, ministre d’Etat, ministre du Budget et des comptes publics et son équipe, s’attèlent à implémenter plusieurs réformes.

C’est dans ce cadre, mais aussi en rapport avec la mise en œuvre du deuxième programme du Plan de relance économique (PRE) dans sa composante sur la maitrise des dépenses publiques, qu’une série d’audits et d’études sera lancée suivant la procédure d’exécution des dépenses inscrites au budget de l’Etat.

Les marchés y relatifs vont être passés par voie d’appel d’offres et concerneront plusieurs branches, à savoir le fichier solde, les mises à disposition au Trésor public, la performance des subventions et aides publiques et, enfin, l’optimisation du coût des dépenses de fonctionnement.

Selon des sources au ministère du Budget et des comptes publics, « Jean-Fidèle Otandault concède une importance de premier ordre à ces différents volets. Il accorde également une priorité particulière à la transparence dans l’attribution des marchés publics ».

Selon les termes d’un communiqué diffusé par le service du ministère, il précise que les avis de passation de marchés seront publiés à compter de la première moitié du mois de septembre dans un journal de grand tirage.

Par ailleurs, précision a été apportée que le processus se déroulera conformément aux dispositions du décret n° 0254/PR/MEEDD du 19 juin 2012 portant Code des Marchés Publics.

Les potentiels soumissionnaires sont, pour leur part, invités à manifester leur intérêt au secrétariat du ministre du Budget et des comptes publics.