Reçu en audience au cabinet du vice-président de la République Pierre Claver Maganga Moussavou, le 19 mars dernier, les responsables de la société, Chine state construction, ont discuté de leurs probables investissements au Gabon.

Evoquer leur volonté d’investir au Gabon, discuter du climat des affaires et des opportunités d’investissements dans ce pays, ont été au centre des discussions de l’audience accordée aux responsables de la China state construction, le 19 mars dernier par le vice-président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou.

Au cours de celle-ci, les investisseurs chinois ont présenté leurs travaux réalisés à travers le monde. Une expérience qui leur permet d’envisager des grands projets au Gabon et ce, dans plusieurs domaines. 

« Etant la première entreprise chinoise de construction en Chine, nous pensons pouvoir  apporter notre pierre dans certains besoins du pays notamment en matière de travaux publics, routes, logement, université, voie ferrée… », ont-ils déclaré.

Et si l’occasion se présentait, ils pourraient construire, une ville entière et même intervenir dans le domaine électrique, une diversité qui pourrait faire de ces investisseurs, un atout réel pour l’Etat gabonais en quête de solutions pour répondre à plusieurs préoccupations notamment en ce qui concerne, la route, les logements et le chemin de fer, épines dans les souliers étatiques.