Cet engagement a été décliné à la faveur du le tout premier Forum d’affaires d’Afreximbank organisé par cette institution, le 5 juillet dernier.

Organisé sous le thème “Transformer l’Économie par le Financement des Echanges Commerciaux ‘‘, le Forum d’affaires d’Afreximbank, avait pour principal enjeu de poser les jalons d’un puissant partenariat avec les acteurs économiques privés et le secteur public. Le tout dans le but de stimuler le commerce africain et de soutenir les efforts d’industrialisation déjà en cours en République gabonaise.

La présence de la délégation d’Afreximbank au Gabon, a-t-on indiqué, s’inscrivait dans la volonté de cette institution de renforcer ses activités dans le pays, en particulier dans le contexte de l’impact lié à la baisse des cours des matières premières.

Selon Afreximbank, le Gabon faisant partie de ses pays membre et actionnaire, les opérateurs économiques privés et publics sont éligibles pour bénéficier de ses facilités de financement du commerce et services de conseils financiers. Raison pour laquelle, des pistes de collaboration ont été explorées avec les opérateurs économiques dans le but de comprendre leurs préoccupations afin d’adapter l’offre financière à leurs besoins.

Un vaste plan de financement concocté pour le Gabon  

Le plan d’intervention d’Afreximbank au Gabon tient compte de certains axes prioritaires définis par les pouvoirs publics et le secteur privé. Il s’agit notamment de : la promotion de la transformation locale dans les secteurs agricole et forestier; l’augmentation de la capacité énergétique du Gabon pour soutenir son développement industriel; l’exploitation du potentiel minier ; l’accélération de l’économie numérique; le développement des infrastructures de logistique; le développement du tourisme ; et l’appui aux PME

Reconnaissant l’importance de ces secteurs dans  le développement du tissu industriel, la diversification de l’économie nationale et l’épanouissement du commerce extérieur, Afreximbank indique avoir mis en place des programmes et facilités de financement adaptés à chacun de ces secteurs.

Près de 120 milliards de francs CFA ont été injectés dans l’économie gabonaise 

A ce jour Afreximbank indique avoir apporté un appui de près 120 milliards de francs CFA à l’économie gabonaise. Principalement dans les domaines tels que la Zone économique spéciale de Ngok ; le Port à containers d’Owendo ; le développement de plantations d’huile de palme…

La banque indique également être résolument engagée à faire plus et à accompagner les ambitions du secteur privé, dans le cadre de son nouveau plan stratégique dénommé, ‘’impact 2021 : L’Afrique transformée’’.

Les principaux piliers de cette stratégie sont les suivants : le commerce Intra-africain, l’industrialisation et le développement des exportations, le leadership dans le financement du commerce et la performance financière.