C'est l'une des principales décisions de l’Assemblée générale tenue le 18 mai 2017 à Libreville.

A la faveur de sa traditionnelle assemblée générale, le premier groupe bancaire d’Afrique centrale a publié ses résultats consolidés pour l’exercice 2016. Le groupe enregistre un bénéfice net de 39 milliards FCFA, en hausse de 30% par rapport à 2015.

Selon le président du groupe BGFIbank, cette hausse significative résulte essentiellement de la forte croissance du Produit net bancaire (PNB), et d’une bonne maîtrise des risques. 

« Le PNB s’est établi à 221 milliards FCFA en 2016, en progression de 1,38% par rapport à 2015, porté par le dynamisme et les performance du groupe à l’international et la diversification des métiers », a indiqué Henri-Claude Oyima.

Face à ces excellents résultats, l’Assemblée générale a décidé de la distribution d’un dividende de 5500 FCFA par action. Soit un montant global de 8,5 milliards FCFA, en augmentation de 72%.