C’est ce qu’indique le rapport général des commissaires aux comptes Kpmg Afrique centrale et Mazars Cameroun au titre de l’exercice 2016. 

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a affiché un résultat net bénéficiaire de 164,177 milliards FCFA en 2016 contre 160,7 milliards FCFA l’année d’avant. Soit une augmentation de 2,5 %. Le total bilan au cours de cette même année est par contre en baisse de 25 %. Il est passé de 9 389,691 milliards de FCFA en 2015 à 7 073 milliards FCFA en 2016.

« Nous certifions que les comptes de la BEAC au 31 décembre 2016, sont, au regard des principes et méthodes comptables (…) réguliers et sincères et donnent une image fidèle du patrimoine, du résultat des opérations de l’exercice écoulé », ont indiqué les commissaires aux comptes dans leur rapport.

Pour rappel, selon le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), l’exercice 2015 avait affiché un résultat net de 160,7 milliards FCFA, soit 6 fois le montant atteint en 2014 (25,1 milliards FCFA).

Ces bons résultats sont le fruit d’une stratégie plus prudente et davantage efficace menée par la BEAC, à la suite du placement douteux qui avait été effectué fin 2008 auprès de la Société générale. Ce placement avait fait perdre à la banque centrale des Etats de la CEMAC une somme de 16,4 milliards FCFA. Conséquence : la BEAC avait clôturé l’exercice 2009 sur une perte sèche de 29,5 milliards FCFA, contre un bénéfice net de 45,2 milliards FCFA un an plus tôt.