Au terme d’une Assemblée générale clôturant l’exercice 2017, tenue, il y a quelques jours, le Groupe BGFIBank a fait part de ses performances pour ladite période.

Présidant cette rencontre, le PDG  du Groupe BGFIBank, Henry Claude Oyima, a dressé un bilan des principales réalisations de l’année 2017. Il est notamment revenu sur les bonnes performances du Groupe BGFIBank, lesquelles ont été rendues possibles grâce, à la confiance des clients, des actionnaires et à l’expertise des 2100 collaborateurs que compte le Groupe.

Selon lui, BGFIBank a maintenu son cap en 2017, affichant des performances financières qui confortent son positionnement de Groupe bancaire au service des économies africaines au niveau notamment de l’octroi des crédits et de la collecte de dépôts. Malgré́ un contexte économique contrasté, le Groupe BGFIBank clôture l’exercice 2017 avec un résultat net consolidé de FCFA 29 milliards et conforte ses ratios de rentabilité́, a-t-il indiqué. 

Au total, les performances du Groupe BGFIBank s’établissent ainsi qu’il suit au 31 décembre 2017 : un total de bilan de Francs CFA 2 982 milliards, un produit net bancaire de Francs CFA 205 milliards, un résultat brut d'exploitation de Francs CFA 79 milliards, une situation nette de Francs CFA 350 milliards, des dépôts de Francs CFA 2 058 milliards, des crédits de Francs CFA 2 032 milliards, un coût du risque de 1,27 % et un coefficient net d’exploitation de 64%.

L’Assemblée générale a par ailleurs approuvé toutes les résolutions proposées par le Conseil d’administration, à savoir : le renouvellement de l’ensemble des administrateurs de BGFI Holding pour une durée de six ans sous réserve de l’avis de non objection de la COBAC, la nomination d’un nouvel administrateur, le versement d’un dividende par action de FCFA 5 500 payé immédiatement à l’issue de la dite Assemblée générale.

En outre, l’Assemblée générale a rejeté́ trois résolutions soumises par un groupe d’actionnaires et portant sur : la nomination de trois nouveaux administrateurs ; le changement du mode d’administration de la société́ ; la modification de l’article 10 des statuts portant sur la cession des actions.

Le PDG a indiqué́ à l’Assemblée générale que 2018 sera pour le Groupe BGFIBank, une année de renforcement et d’accélération des transformations entreprises au cours de l’année 2017. Cela passera notamment par le nécessaire renforcement de : la gouvernance du groupe, la mise en conformité́ de l’ensemble des filiales aux normes réglementaires et prudentielles les plus exigeantes, notamment Bâle II et Bâle III, l’amélioration de la maitrise et de la gestion des risques encourus par le Groupe, la consolidation de la sécurité́ des systèmes d’information et l’action commerciale par une proximité́ avec les clients.

Autant d’éléments selonHenry Claude Oyima qui renforceront davantage la capacité́ de résilience du Groupe mais également nécessaires pour assurer sa performance et garantir sa pérennité́.