C’était à l’occasion d’une séance de travail avec Laetitia Dufay, la nouvelle Directrice de l’AFD au Gabon, ce 24 octobre 2017. 

Le ministre d’Etat en charge de la Forêt, de la Mer et de l’Environnement vient de réitérer l’engagement du gouvernement gabonais en matière de développent durable. C’était à l’occasion d’une séance de travail avec Laetitia Dufay, la nouvelle Directrice de l’AFD, ce 24 octobre 2017. 

Durant les échanges, le ministre d’Etat a indiqué avoir mis un accent particulier au projet de développement des outils d’affectation des terres, du contrôle de leur usage, dans lequel est impliquée cette institution publique française, à travers le Fonds de l’initiative pour les forêts d’Afrique centrale (CAFI). 

L’occasion a également été donnée au ''patron'' des forêts et de l’environnement de décliner tout l’intérêt qu’il accorde au processus de préservation et de maîtrise de ces secteurs. ‘’J’accorde une importance particulière à l’évolution des outils qui permettent de mieux connaitre les changements de notre couvert forestier.’’, a-t-il indiqué.

Car, selon Pacôme Moubelet Boubeya a ‘’Certains de ces outils se rapportent à la mise en œuvre opérationnelle d’une plateforme technologique notamment de réception directe d’image par satellite’’. 

C’est d’ailleurs à ce titre que le projet de Surveillance de l’environnement assistée par satellite(SEAS), financé par l’Accord de conversion de dette, conduit par l’Agence française de développements (AFD) et piloté par l’Agence gabonaise d’études spatiales (AGEOS), revêt un grand intérêt pour lui. 

Il a enfin salué l’achèvement du Plan national d’affectation des terres(PNAT). Lequel instrument selon lui, retient toute son attention. Ce, d’autant plus que non seulement, il appuie la gestion durable des forêts, minimise les émissions de gaz à effet de serre et participe enfin, à la planification de l’utilisation des ressources en terres.