Elle s’articule autour de six objectifs et 26 cibles, auxquels sont adossés divers domaines thématiques.

Du 7 au 11 mai 2018, à New York aux Etats-Unis, avec le reste de la planète, l'Afrique centrale a examiné les moyens à mettre en œuvre pour le Plan stratégique sur les forêts (2017-2030). Cette initiative s’est déroulée dans le cadre de la treizième session du Forum des Nations unies sur les forêts (Fnuf), qui constitue un cadre global, pour gérer de manière durable, tous les types de forêts et d’arbres hors forêts. 

Réunie au sein de la Commission des forêts de l’Afrique centrale (Comifac), l’Afrique centrale avait déjà tablé sur le sujet pour faire front à cette rencontre mondiale. Son plan stratégique s’articule autour de six objectifs et 26 cibles auxquels sont adossés les divers domaines thématiques. Ce qui témoigne donc de son adhésion aux thématiques prioritaires du Plan stratégique des Nations unies sur les forêts, par ailleurs inscrits dans le Plan de Convergence de la Comifac (2015-2025).

Globalement la contribution de la Comifac a consisté à encourager les représentations diplomatiques des pays membres de la Comifac, auprès des Nations Unies à relayer à temps opportun les informations et les opportunités disponibles aux points focaux FNUF de leurs pays respectifs. 

Il s’agit de saisir toutes les opportunités de financements disponibles au sein de la communauté des bailleurs internationaux pour mettre en œuvre le Plan stratégique des Nations Unies sur les forêts pour la période 2017-2030 ; de recourir à l’expertise disponible au sein du Secrétariat du FNUF pour le montage des projets et programmes bancables de gestion durable et de conservation des écosystèmes forestiers éligibles au financement international ; d’ accélérer le processus d’élaboration des schémas nationaux d’aménagement du territoire pour réussir la mise en œuvre des objectifs et cibles forestiers mondiaux; de rechercher les appuis auprès des partenaires en vue de renforcer les capacités des Points Focaux FNUF des pays membres en matière de mobilisation des financements et de reporting et d’organiser les sessions de décryptage et de restitution des décisions et résolutions des sessions du FNUF à l’intention des points focaux FNUF.