L'initiative est de l’ONG, Brainforest qui s’active pour sa mise en place.

Déterminée à marquer d’une pierre blanche son engagement sans relâche dans le projet ‘’Voix des citoyens pour le changement’’, qui promeut la gouvernance forestière dans le Bassin du Congo, cette organisation de la société civile gabonaise a récemment pris langue avec les hommes et femmes de médias, en vue de leur pleine implication, indique la presse locale..

La rencontre de prise de contact a été organisée dans les locaux de Brainforest, le vendredi 25 mai 2018, à l’initiative de l’ONG. La première balise de cette initiative a consisté en la présentation de l’étendue du programme dans lequel, les hommes de média ont été exhortés à intervenir en qualité d’observateur indépendant des activités forestières.

Ce programme soutenu par l’Union Européenne dans la période 2017-2020, vise notamment à améliorer la qualité et la disponibilité des informations de sources indépendantes, sur la conformité aux normes juridiques en matière forestière et foncière dans les cinq pays du poumon écologique qu’est le Bassin du Congo.

Pour une meilleur mise à contribution des hommes de presse à cette idéal, l’idée de la mise en réseau des journalistes intéressés par la question à fait l’unanimité. Ce réseau qui aura pour principal partenaire technique, l’Ong Brainforest. Enfin, un calendrier de rencontres visant à donner une âme au projet dudit réseau de journalistes, a été ébauché.