Les délégations se sont quittées à Bonn à l’issue des discussions dont l’un des points d’achoppement avec les pays africains est celui du financement de l’adaptation et de l'atténuation. 

S’exprimant sur la chaine de télévision Gabon 24, le ministre gabonais de l’Economie estime que les changements climatiques sont une opportunité de développement pour le pays, si ce dernier réussit à capter les financements nécessaires pour un développement sobre en carbone. 

Le chef de l’Etat gabonais en sa qualité de président du CAHOSSC, fera entendre la voix de l’Afrique à la Cop 23 à Bonn en Allemagne.

La 23e Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques (Cop23) s'est ouverte lundi à Bonn en Allemagne avec pour objectif d’accélérer la mise en œuvre de l’Accord de Paris. 

Au cours d'une réunion en octobre, les deux parties vont réfléchir sur l’accélération de l’opérationnalisation du concept dans la zone du Bassin du Congo.