C’était à l’occasion d’une réunion de haut niveau, tenue le 25 octobre 2017, avec le prince Charles. 

Les ministres de l’Environnement et des finances de la CEEAC et de la CAE planchent sur la mise en œuvre de cette institution avec en ligne de mire l’opérabilité du Fonds bleu pour le Bassin du Congo et d’autres projets.  

Il propose à ses pairs africains des actions concrètes en vue d’atteindre les objectifs escomptés dans la lutte contre les changements climatiques à travers trois axes de travail.