La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog- Filiale du Groupe Eramet), vient d’annoncer une production trimestrielle de minerai supérieure à 8% au  premier trimestre 2018, comparativement à celle du premier trimestre 2017. 

Dans ses performances, les ventes de minerai ont également augmenté de 23%. Selon les données du géant métallurgique français, le chiffre  d’affaires s’est établi à 429 millions d’euros (281,4  milliards de  F  CFA) sur les trois premiers mois de l’année 2018, contre 418 millions d’euros (274 milliards de FCFA) sur une base  comparable à 2017 ; soit  une légère hausse de 3%.

Selon l’entreprise, cette embellie est due à la mise en œuvre par le Groupe Eramet d’un programme d’investissement qui court de 2017 à 2025, destiné à la rénovation de la voie de chemin de fer Transgabonais opérée par Setrag, filiale de Comilog

Pour la Comilog, l’objectif en matière de production de minerai pour 2018 est de 4 millions de tonnes au minimum, ce record ayant été atteint l’an dernier. La moyenne des prix du minerai de manganèse au premier trimestre 2018 a été de 7,4 USD/dmtu, en hausse de 28% par rapport à la période comparable de 2017 et de 16% par rapport au 4e trimestre 2017.

Globalement, la production mondiale de manganèse est restée stable au premier trimestre 2018 comparativement à la même période en 2017. Cela  traduit le bon niveau de l’activité sidérurgique mondial.Le capital de la Comilog est réparti entre l’Etat gabonais (28,94%), le Groupe Eramet (63,71%) et des privés (7,35%). L’Etat  gabonais pourrait, à la suite des discussions, porter sa participation au capital  à 35%, ce dont le Groupe Eramet est favorable.