L’entreprise prévoit, au cours du premier semestre 2018, démarrer sa première production de pétrole au sud de Mayumba. 

A compter du premier semestre 2018, BW Energy, filiale de l’entreprise norvégienne BW offshor, compte démarrer sa première production pétrolière au sud de Mayumba, au cours du premier semestre 2018, sur les champs de Dussafu où elle détient 91,67% des parts, contre, 8,33% pour Panoro.

Une période propice pour les affaires que les responsables de cette entreprise ont tenu à saisir. 

« C’est le bon moment pour faire un développement pétrolier et gazier. La profondeur de l’eau est de 115 mètres, ce qui facilite le développement du projet », a expliqué Lin Espey, directeur général de BW Energy.

Mais surtout, selon la compagnie, tous les biens acquis pour le développement de leurs activités l’ont été à moindre coût par rapport aux estimations.

Les coûts des équipements sous-marins et des appareils de forage se situaient entre 40 et 50% en dessous des estimations précédentes, tandis que les navires de soutien étaient inférieurs de 50% et 60% et flexibles inférieurs et 20 à 30%.  

Notons que le permis Dussafu comprend deux puits de production horizontaux sous-marins avec une provision pour le contrôle de gaz et du sable. Un puits ciblera le réservoir de Gamba alors que l’autre sera axé sur la dentale plus profonde. Ceci en plus des découvertes pétrolières pré-salifères des prospects Ruche, Tortue, Moubenga et Walt Whitman, regroupées sous le nom unique d Ruche Field.