Après la cessation des activités de cinq jours par les employés d’ESS Gabon, l’Organisation nationale des employés du pétrole a appelé à la reprise du travail samedi. 

Dans le cadre du conflit opposant la direction générale d’ESS Gabon et ses employés, le ministre du Pétrole a convoqué une réunion de médiation entre les deux parties, samedi 25 novembre à Port-Gentil. Une rencontre tenue sans la présence de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP).  

Par la suite, après s’être réuni en assemblée générale, les employés ont,  à l’unanimité, décliné cette offre du ministre du Pétrole. Selon eux, aucune discussion relative à la séparation avec leur employeur Ess Gabon  ne peut se faire qu’en présence de l’ONEP,  qui par ailleurs avait déposé le préavis de grève le 14 novembre dernier.

Toutefois, considérant les termes du préavis de grève et l’article 349 du Code du travail qui dispose, l’ONEP a informé les employés  de « la reprise du travail dès samedi 25 novembre 2017, à partir de 6h00, dans toutes les installations où opère ESS Gabon, marquant ainsi la levée de la grève de cinq(5) jours, dit d’avertissement ».  

Par ailleurs, le secrétaire général de l’ONEP  rassure de la continuité de la lutte jusqu’à l’aboutissement des revendications légitimes. En outre, il invite les employés à être « mobilisés et unis car les jours qui viennent pourraient donner lieu à un début de satisfaction, sinon à une reconduction du préavis comme souhaité ».