En recevant le secrétaire général du cartel pétrolier, les autorités gabonaises lui ont fait part de leurs ambitions sur la période 2017-2022.

Le secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, Mohammad Barkinda a été reçu par le ministre gabonais du Pétrole, Pascal Houangni Ambouroué, mardi 1er août 2017 à Libreville. Au cours de cette rencontre, les deux parties ont échangé sur le secteur pétrolier au Gabon mais bien plus au sujet de la stratégie adoptée par le gouvernement pour se redéployer dans ce domaine.

Adoptée par le gouvernement pour la période 2017-2022, la nouvelle stratégie du Gabon repose sur quatre principaux axes. « La performance, la bonne gouvernance, l’éthique et les bonnes pratiques de gestion », a expliqué le ministre en charge du Pétrole.

La crise du secteur pétrolier, qui impacte violemment sur l’économie gabonaise, pousse le gouvernement à rechercher de nouvelles stratégies, les mettre en place pour relancer l’économie, en attendant que les efforts de diversification commencent à porter leurs fruits.

On comprend donc la satisfaction du ministre Pascal Houangni Ambouroué quand son interlocuteur du jour lui a promis que le cartel du pétrole va accompagner le Gabon dans la mise en œuvre de cette stratégie qui vise à booster la production pétrolière nationale.

Notons que cette arrivée au Gabon intervient un an après la réintégration en juillet 2016 du pays au sein de l’organisation. « Il est important que nous puissions travailler de manière à relancer le secteur pétrolier, et surtout que les nouveaux axes d’orientation de l’OPEP convergent avec ceux du Gabon », a indiqué le Nigérian Houangni Ambouroué. Avant de conclure « Nous allons avec les autorités gabonaises entreprendre une vision conjointe pour dans quelle mesure surmonter la crise dans le secteur du pétrole ».