La compagnie pétrolière réalise une bonne performance comparée à la perte de 28 millions de dollars un an plus tôt.

Selon zonebourse.com, la société d'exploration-production Total Gabon a recueilli les fruits de la baisse des coûts d'exploitation liée au programme de réduction des coûts mis en œuvre. Elle a également bénéficié de la comptabilisation de la cession de Mboga.

La capacité d'autofinancement globale ressort à 199 millions de dollars contre 124 millions de dollars en 2015. Cette augmentation de 75 millions s'explique principalement par la baisse des coûts d'exploitation, partiellement compensée par le recul du chiffre d'affaires et les charges financières non-récurrentes liées au renouvellement de la ligne de crédit.

Le chiffre d'affaires de Total Gabon en 2016 s'élève à 745 millions de dollars, en baisse de 11%. Ce recul s'explique par la baisse du prix de vente moyen des bruts partiellement compensée par l'augmentation de 6% des volumes vendus liée au planning d'enlèvements.

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon s'est élevée en 2016 à 47 400 barils par jour (b/j), comparé  aux 47 300 b/j en 2015. Cette stabilité s'explique par une meilleure disponibilité des installations sur Anguille et Torpille et l'apport des opérations de reprise de puits sur Rabi Kounga qui compensent le déclin naturel des champs et la cession du permis de Mboga. En 2016, le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s'est élevé à 37,9 $/b, en baisse de 19% par rapport à 2015 (46,8 dollars/b).

Quant aux investissements, ils se sont élevés à 158 millions de dollars, en baisse de 42%. Le Conseil d'administration, confiant dans la solidité des fondamentaux de la société, a décidé de proposer à l'assemblée générale ordinaire des actionnaires, convoquée le 19 mai prochain, la distribution d'un dividende de 4,5 dollars par action, soit 20,25 millions de dollars, pour l'ensemble des actionnaires. Ce montant est stable par rapport à l'an dernier.