Le pays, avec 198 000 barils par jour arrive au huitième rang des pays africain producteur de pétrole

Sur la base de la production africaine du pétrole de 2017, organismes.org, une structure spécialisée dans le financement et l’information économique vient de réaliser un classement des principaux pays producteurs. Selon les chiffres du ministère de l'Economie, au terme de l’année dernière, la production nationale de pétrole brut s’est contractée de 8,5%, pour se situer à 10,5 millions de tonnes. Cette contreperformance est imputable au déclin naturel des champs matures, aux difficultés techniques rencontrées par certains opérateurs, à la grève du personnel et aux exigences de l’OPEP pour réduire l’offre mondiale de pétrole. 

A cela, s’ajoute la stratégie du laisser-faire adoptée par les opérateurs comme Shell et Total, dans l’attente de la finalisation des cessions d’actifs au profit d’ASSALA et Pérenco, qui n’ont eu lieu qu’en septembre 2017. Parallèlement, le repli de la production nationale a induit une baisse des exportations de 10,3%, à 9,44 millions de tonnes. 

Parallèlement, dans le classement organismes.org, il ressort que le Nigeria, avec une production pétrolière de plus de 2037 000 barils par jour, reste incontestablement le premier producteur de l’or noir en Afrique. Il est suivi de l’Angola avec production pétrolière angolaise est estimée à 1707 000 barils par jour. Ensuite arrive l’Algérie avec une production pétrolière de plus de 1641 000 barils par jour ; la Libye, 852 000 barils et l’Egypte qui ferme le top cinq de ce classement avec une production d’environ 653 000 barils par jour.

Ce Top Cinq est immédiatement suivi pars trois pays d’Afrique centrale. Ainsi au sixième rang arrive le Congo, avec 354 000 barils produit par jour, tandis que la Guinée Equatoriale avec près de206 000 barils par jour, se classe septième producteur de pétrole d’Afrique et le Gabon à la huitième position, avec environ 198 000 barils par jour.

Dans ce classement, le Ghana, avec une production de 152 000 barils occupe la neuvième position, le  Soudan du sud la dixième, avec environ 150 000 barils, l‘Afrique du Sud se classe onzième avec environ 132 000 barils produits. La troisième partie de ce classement se compose du Tchad douzième, avec environ 130 000 barils, le Soudan, treizième avec 105 000 barils, et le Cameroun qui se classe à la quatorzième position, avec une production journalière d’environ 81 000 barils.

Tandis que la Cote d’Ivoire occupe la quinzième position, avec près de 55 000 barils de par jour ; la Tunisie, avec ses 38 000 barils à la seizième et la RDC au dix-septième rang, avec une production journalière estimée à 19 000 barils complètent ce classement. Enfin, la Niger, avec sa dix-huitième position ferme ce classement avec une production journalière d’environ 11 000 barils. Il est à noter que les autres pays qui ne sont pas listés dans ce classement des pays producteurs de pétrole en Afrique, ont encore une production faible.