Au cours de ce mois de juin, l’ensemble des produits pétroliers vendus au Gabon connaîtront une augmentation certaine, c’est ce qu’indique la lettre signée ce 31 mai, par Bernadin Mve Assoumou, président de la Commission nationale des prix des produits pétroliers en République gabonaise.

Après décembre 2017, mai 2018, une nouvelle hausse de carburant est effective depuis le 1er juin 2018 au Gabon. Une hausse qui s’accompagne d’une augmentation des prix de tout l’ensemble des produits pétroliers. Selon la correspondance de Bernadin Mve Assoumou, adressée aux directeurs généraux des entreprises de distribution, fixant les prix des produits pétroliers, la nouvelle grille tarifaire de ceux-ci, se présentent comme suit,  le litre d’essence passe à 670 CFFA, contre 620 FCFA, le mois dernier, le litre de gasoil, 625 FCFA contre 575 en mai dernier, le prix du gaz butane passe à 5950 FCFA  alors qu’il se situait à 5450 FCFA/ bouteille de 12,5 kilogrammes, litre de pétrole lampant, est passé à 395 FCFA  alors qu’il était à 275 FCFA et le pétrole industriel, est quant à lui passé à 425 FCFA contre, 375 FCFA.

Une augmentation qui n’est pas pour ravir les cœurs des consommateurs mais que la direction des hydrocarbures a expliqué en février dernier par, les fluctuations du marché international, l’arrêt des subventions de l’Etat et les directives des bailleurs de fonds de restreindre la ligne des dépenses budgétaires de l’Etat et lui impose une certaine discipline budgétaire dans ses dépenses.