La direction générale d’Addax Petroleum et l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), ont fini par parapher un procès-verbal de conciliation. 

Après une première tentative de médiation du ministre du Travail, Carmen Ndaot, infructueuse le 20 avril dernier, la direction générale d’Addax petroleum et l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), ont signé, le 25 du même mois, un procès-verbal de conciliation, avec la participation aux négociations, des ministres du Pétrole, Pascal Houagni Ambouroue et des Affaires présidentielles, Etienne Massard Kabinda Makaga.

Malgré cette signature, les employés d’Addax ont affirmé leur volonté de « continuer le combat », jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications. « Un 120/100 pour la mobilisation des travailleurs d’Addax qui malgré la haute pression et la grève de 15 jours déjà observée  n’ont point fléchis et sont restés solidaires à leur cahier des charges autour de l’ONEP », a indiqué la Chargée de la réglementation, des relations extérieures et de la communication de l’ONEP. Vraisemblablement, la crise est donc loin d’être achevée dans cette entreprise. Notons que les nombreux jours d’arrêt de production dû à la grève des employés a coûté environ, 6 milliards de FCFA à l’entreprise.