Au terme d’un long processus fait de conciliations, de médiations et d'arrangements, le dossier ESS Gabon a été définitivement clos, le 17 avril 2018.

Les 378 employés gabonais de cette entreprise ont dit leur satisfaction pour le paiement de leurs dus conformément au procès verbal signé, il y a quelques semaines à Londres. Ils ont reçu le paiement de leurs droits, des allocations familiales, des congés et un bonus de séparation.  « Aujourd’hui, nous sommes donc là pour confirmer que le différent est désormais soldé. Nous avons effectivement été payés conformément aux dispositions légales et conformément  aux conclusions qui ont été mentionnées dans le procès verbal signé à Londres », a indiqué Romaric Massobida, ancien DRH d’ESS Gabon.

Un dénouement auquel a grandement participé le gouvernement gabonais par l’entremise du ministre du Pétrole. En effet, le ministre du Pétrole Pascal Houangni Ambouroue avait après plusieurs médiations, obtenu de la part d’ESS Gabon, une rallonge de 328 millions de francs en faveur de 378 employés gabonais. Cette somme ajouté au paiement de droits légaux constitués d’une indemnité de licenciement, des allocations familiales et de congés, un bonus de séparation allant de 10 à 13 mois, a satisfait tout les ex employés de cette entreprise.