Pétrole

Dans un communiqué signé le 19 juillet et adressé aux employés de total Gabon, en grève depuis le 9 juillet dernier, l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) annonce la suspension de mouvement dans l’attente d’une réponse concrète de leur employeur.

Dans l’optique de trouver des solutions à la crise qui sévit à total Gabon, le ministre du pétrole, Pascal Houagni Ambourouet, a rencontré, le week-end dernier à Port-Gentil, les parties concernées par celle-ci. Cependant, toujours pas de solutions en vue.

Cette décision a été prise après avoir subventionné le pétrole lampant à hauteur de 5 milliards de francs CFA, en 2017.

Dans une correspondance adressée au ministre du Travail, Arnaud Engandji, les employés de total Gabon, par l’ONEP, accusent leur employeur d’entraver leur droit de grève, en remplaçant le personnel gréviste par celui d’entreprises extérieures.