Il a pris officiellement ses fonctions au cours du conseil d’administration extraordinaire tenu le 23 novembre au siège de l’Office des ports et rades du Gabon. 

Le conseil d’administration extraordinaire de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) marquait officiellement l'installation de Pierre Reteno Ndiaye  à la tête du conseil d’administration de  l’entreprise portuaire, en remplacement d'Ambroise Germain Banas. 

Le 23 novembre 2017, la passation des charges entre les deux administrateurs s’est faite en présence du directeur général de cette entreprise et le secrétaire général du ministre des Transports et de la logistique, Jonas Lola Mvou. 

En passant le flambeau à son successeur, le président du conseil d’administration (PCA) sortant de l’OPRAG a réitéré les recommandations des administrateurs concernant la réduction des charges des entreprises. Ces recommandations qui visent non seulement à préserver l’outil de production, mais aussi les emplois. En effet, a-t-il dit, comme toutes les entreprises du pays, l’Oprag connait aujourd’hui une situation difficile marquée par la diminution de ses recettes.

« Tout en vous rappelant M. le directeur général que malgré la crise économique, nous laissons au moins l’OPRAG en parfaite santé financière », a-t-il dit.  

Nommé en conseil des ministres le 27 Octobre 2017, en prenant ses fonctions, le nouveau PCA a exprimé un sentiment de fierté ainsi que sa reconnaissance au président de la République pour le choix porté sur sa personne. 

Il par ailleurs dit mesurer la nécessité d’attirer plus d’investisseurs en rendant les ports gabonais de véritables points d’échanges économiques, plus performants et efficaces. « Car c’est par les ports que nous importons pour produire et que nous exportons pour vendre », a-t-il soutenu.