Au regard de l’évolution de ses principaux indicateurs, le transport ferroviaire s’est caractérisé par une embellie au premier semestre 2017 au Gabon. 

Selon la direction générale de l’Economie, le volume global de marchandises acheminées par rail a fortement progressé de 54,4% pour s’établir à 2,934 millions de tonnes, contre 1,9 million à la même période l’an dernier.

Cette performance fait suite au regain d’activité dans les secteurs mines et industries du bois. Parallèlement, le nombre de passagers transportés a enregistré une hausse de 14,1%, soit 129 335 contre 113 375 en 2016. Grâce notamment à l’effet conjugué de l’organisation de la CAN 2017 et de la régularité des trains voyageurs.

En conséquence, le chiffre d’affaires induit par les différentes prestations s’est situé à 31,4 milliards FCFA à fin juin 2017, soit une amélioration de 29,3% par rapport à la même période de l’année précédente avec 24 321 milliards FCFA.

Autrement dit, avec ce regain d’activités au niveau semestriel, sous réserve d’un éventuel contre coup conjoncturel, la Société d’exploitation du Transgabonais devrait observer une hausse de ses principaux indicateurs comparativement à l’année 2016.

L’année dernière en effet, le volume consolidé des marchandises acheminées par rails avait reculé de 8,7% pour se situer à 4,2 millions de tonnes contre 4,6 millions de tonnes en 2015. Tandis que le chiffre d’affaires global atteignait les 56,7 milliards FCFA.