Un forum sur l’action pour le développement durable du fret aérien en Afrique devrait permettre au continent d’examiner les progrès réalisés dans le cadre de la mise en œuvre de cette déclaration.

Du 27 au 29 juin 2017, Ethiopian airlines va accueillir, dans la salle de conférence de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), le Forum mondial du fret aérien de l’OACI, qui est axé sur l’action pour le développement durable du fret aérien en Afrique. D’après le communiqué des services de cette compagnie de transport aérien, le forum va permettre aux décideurs politiques, aux régulateurs des transports aériens, aux représentants du secteur de l’aviation et aux autres parties prenantes, d’examiner les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Déclaration de Lomé.

En août 2014, l’OACI avait tenu une rencontre dans la capitale togolaise pour identifier les solutions réglementaires et opérationnelles afin d’assurer le développement du fret aérien sur le continent. Une dizaine de résolutions avaient été prises et confinées dans la « Déclaration de Lomé », qui énonce la vision commune des parties prenantes sur l’importance vitale de la contribution de cette activité à la croissance économique de l’Afrique. Et tous les deux ans, une réunion est prévue pour en évaluer l’état de mise en œuvre.

Lors de la rencontre du 27 juin, il sera également question d’identifier les défis et les opportunités en s’appuyant sur les décisions prises lors de la 39e assemblée de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Le forum devrait enfin contribuer aux activités de coopération entre l’OACI, l’Organisation mondiale des douanes (OMD) et l’Association internationale du fret aérien (TIACA).

Les dirigeants d’Ethiopian airlines, plus grand opérateur du fret aérien en Afrique, se disent honorés d’accueillir cette rencontre de haut-vol. « Je crois que ce forum créera de nombreuses opportunités pour les participants et leur permettra de voir l’immense potentiel que les services de transport et de logistique d’Ethiopian ont développé pour assurer un mouvement efficace de cargaisons à travers le continent et à l’étranger », a indiqué Tewolde GebreMariam, directeur général du groupe Ethiopian.

Notons au passage qu’Ethiopian airlines a deux terminaux dont la capacité totale de tonnage est d’un million par an. Le service Cargo d’Ethiopian dessert 36 destinations de fret avec une large gamme d’avions bimoteurs, soit six B777-200 LR et deux B757F d’une capacité de 103 et 35 tonnes respectivement.