C’est l’une des principales retombées du périple du ministre des Affaires étrangères et de la coopération gabonaise, Nelson Messone, dans les pays du Golfe persique.

Les responsables du groupe turc, Gurbag, ont été reçus par le vice président de la République, Pierre-Claver Maganga Moussavou. Au centre des échanges, la construction du nouvel aéroport de Libreville.

Les accords témoignant de cette dynamique ont été paraphés le 16 mars 2018, à Brazzaville, par Estelle Ondo, la ministre gabonaise en charge des Transports et de la logistique, et son homologue du Congolais, Fidèle Dimou. 

A l’occasion du 30e sommet de l’Union africaine, la Commission a lancé ce marché avec pour objectif de libéraliser l’aviation civile africaine et faire avancer l’intégration.

Après trois décennies de gestion de l’aéroport international Léon Mba par l’Aéroport de Libreville, l’Etat gabonais n’a pas renouvelé le contrat le liant aux aéroports de Libreville, et qui arrive à échéance le 30 juin prochain. 

Le leader du fret aérien tunisien, Express Air Cargo, va relier la capitale gabonaise vie Douala au Cameroun.

L’entreprise suisse Panalpina, spécialisée dans la logistique et le transport international, met pavillon bas après 40 ans d’activités au Gabon à cause de la récession économique.

Le projet de loi portant réglementation de ce secteur d’activités a été présenté à l’Assemblée nationale. 

D’ambitieux projets de développement dans le secteur des transports ont été présentés au Premier ministre par la société Chine Railway 20 (CR20) et par un groupement d’entreprises partenaire local de BatiCom H Gabon.

A travers leur syndicat, ils ont annoncé qu’ils observeront une pause de plusieurs heures de travail vendredi prochain si le gouvernement ne revoit pas sa décision d’augmenter les prix des carburants à la pompe. 

La facilitation des échanges et leur impact sur l’industrialisation de l’Afrique étaient au menu de la 8e édition des journées du chargeur africain tenue du 22 au 24 novembre à Accra au Ghana.