Ils ont été reçus dans ce cadre, le 7 août dernier, par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet. 

L’engouement des Chionis pour la réalisation des projets structurants au Gabon   est de plus en plus grandissant, malgré la difficile période économique que traverse le pays. Le 07 dernier, à l’occasion d’une audience avec le PM, Emmanuel Issoze Ngondet, les responsables de l’entreprise, China harbour engineering compagny ont manifesté leur intérêt pour la réalisation des projets de ‘’La baie des rois, et du port multimodal de Port-Gentil.

« En partenariat avec le Fonds gabonais d’investissement stratégique, nous sommes en train de monter  deux projet : la finalisation du nouveau centre d'affaire, et carrefour d'accueil pour le tourisme et le développement des services au Gabon ainsi qu' un port multimodal dont la  vocation sera la pêche et potentiellement l'extension de la zone franche de l'ile mandji, pour le développement d’une zone globale hautement industriel dans le cadre du Gabon émergent », a confié, Lin Yichong, président de China Harbour Engeneering Campagny.

Les projets de ‘’La baie des rois, et le port multimodal de Port-Gentil, initiés depuis de nombreuses années, pour diverses rasions tardent à voir le jour, même si, en mai dernier, une date avait été donnée pour la livraison des premières habitations, pour ce qui concerne ‘’La baie des rois’’.

Selon Emmanuel Edane, directeur général de la société Façade Maritime du Champ Triomphal (FMCT), malgré la lenteur observée, les travaux de ce projet connaitront une accélération, notamment, après le passage de CHINA Harbour Engeneering Campagny, chargée des travaux maritimes au niveau des zones centrales, venue faire le point avec Emmanuel Issoze Ngondet et l’entreprise gabonaise Colas qui réalise les terrassements sur divers lots.

Du fait que, « les premières habitations sont prévues pour 2025. Nous comptons réaliser notre première vente courant 2019. Si tel était le cas, et nous en sommes convaincus, les premiers bâtiments devraient voir le jour deux ans après, » avait-il confié. Il est également prévu dans ce projet, la construction d’un nouveau centre commercial, des lieux de divertissement, des musées, des bureaux et des hôtels, mais aussi, de faire du Gabon un pôle d’attraction touristique de la région d’Afrique Centrale, et de participer à la relance de l’économie nationale.

Seulement, loin de vouloir paraitre pessimiste, ce discours entre dans le lot des « déjà entendus ». La Marina aussi, avait eu, avant de laisser sa place à la baie des rois, sa date de première livraison et même, un début de travaux qui devaient durer environ, 450 jours, soit approximativement 15 mois, et devaient consister à faire des travaux de dragage et de remblaient (faire avancer la terre sur la mer avec pour objectif, agrandir l’espace qui accueillera les bâtisses).

Un avenir qui ne semble pas se dessiner pour le projet de construction d’un port multimodal de pêche à Port-Gentil qui, en l’espace de quelques mois, fait encore parler de lui. Ce projet est manifestement très attendu des Gabonais du fait de son impact sur la création des emplois dans une ville où la crise économique bas son pleine avec la chute de l’activité pétrolière et la baisse du prix du pétrole. 

Il devrait également permettre la réduction des importations de poissons dans le pays qui possède 850 kilomètres de littoral maritime et 200 000 bassins naturels propices au développement du secteur de la pêche maritime et aquacole.