Au cours des neuf premiers mois de l’année 2017, les exportations hors pétrole du Gabon se sont situées à plus 11,1% contre une baisse de 13,8% en 2016.

Les statistiques du ministère de l’Economie révèlent que, durant les neuf premiers mois de l’année 2017, les chiffres d’exportation, pour ce qui est des dérivés du pétrole,  du bois scié, du manganèse et de ses dérivés, du caoutchouc, de l’huile de palme et autres, se situent à plus de 11,1% contre une baisse de 13,8% l’année précédente. 

Une tendance qui fait suite à l’amélioration des termes de l’échange, à la hausse des capacités de production et à la fermeté de la demande internationale de la quasi-totalité des produits exportés par le Gabon. 

En ce qui concerne l’huile de palme, par exemple, les demandes du Cameroun et du Benin expliquent la hausse. Pour le caoutchouc, la hausse s’explique par l’amélioration des achats de la Pologne, (+33,4%), des Etats-Unis (+35,3%) et de la France (+14,7%).

Le secteur minier a lui aussi bénéficié d’une amélioration des industries sidérurgiques de la Chine (+ 27,1%), de la Belgique, de la Côte-d’Ivoire et du Cameroun, pour le ferro-silico-manganèse.

La performance des vente du bois scié a quant à lui été favorisé par la montée en puissance des industries du secteur et une demande internationale plus soutenue avec notamment, celle du continent asiatique qui se situe à (+5,5%).