D’après les statistiques de la direction générale de la Douane et des droits indirects, les exportations de la France vers Gabon nt été les plus importantes par rapport à celles des autres pays fournisseurs au premier semestre 2017. 

Selon un tableau de la direction générale de la Douane et des droits indirects (DGDI) illustrant le solde commercial du Gabon avec l’extérieur, notamment l’évolution des achats gabonais par pays sur une fourchette de 10 pays, la France est au premier semestre de cette année, le premier fournisseur du Gabon avec 35% des parts, soit 9,9% en hausse par rapport à la même période l’année 2016. 

Le solde commercial avec la France s’est établit à 160,1 milliards FCFA et est déficitaire, suite à une baisse de 51,3% des ventes du pétrole ainsi que des bois sciés et ouvrages de 15,5%. 

Dans cette classification, l’Hexagone est suivi de la Belgique avec 11,6% pour une baisse de 4,2% par rapport à 2016. La Chine occupe la troisième place avec 8,7% des parts (chute de 41,3%. Les Etats-Unis qui enregistrent une baisse de 31,5% occupent la 4e place avec 3,8%. La Thaïlande occupe la 5e place avec 3% des parts, -7,7% par rapport à 2016, tandis que les Pays-Bas occupent la 6e place avec 2,3%, 16% de plus que l’année 2016.

L’Italie arrive au 7e rang avec 2,3% soit -6,8% par rapport à 2016. L’Inde et les Emirats Arabes Unis (EAU) avec 2,2% chacun occupent respectivement les 8e et 9e rangs. Si l’Inde a augmenté ses fournitures de 18,9% par rapport à 2016, les EAU en ont perdu 16%. Le Maroc occupe la 10e place avec 2,1%. Une hausse de 5% par rapport à 2016. De façon globale, ces achats représentent 73,4% des commandes totales du Gabon en 2017 et ont chuté de 13,4% par rapport à 2016.

Par continent, l’Europe est le premier fournisseur du Gabon avec 60,3% des parts. Dans ce cadre, la France reste en tête avec 60,4% pour les produits alimentaires, la Belgique 20,1% pour les produits de consommation non alimentaire, les Pays-Bas avec 4,0% en machines et appareils mécaniques. L’Europe est suivie de l’Asie avec 21,6%, l’Afrique avec 10,8% et l’Amérique 7,2%.